Littérature   Cinéma   Peinture   Photographie   Musique   Philosophie

Culture-passion, le site culturel d'un "honnête homme", tel qu'on l'entendait au XVIIe siècle

Vous y trouverez une présentation critique de nombreux films et livres ainsi que des articles sur des photographes, des peintres, des philosophes, et des oeuvres musicales classiques.

Nouveautés :

Cinéma                      White material                                                                                                                                             Claire Denis

Film de Claire Denis sorti en 2010
Claire Denis a vécu une partie de son enfance au Cameroun. Seul quelqu'un qui a l'Afrique au fond de ses tripes peut réaliser un tel film et filmer l'Afrique comme elle le fait.
Le film baigne le spectateur dans une atmosphère inquiétante; on s'y sent toujours mal à l'aise... Mais il y a toujours cette fascination de l'Afrique. Autant on a envie de stopper la visualisation du film, autant on a envie de sauter dans le premier avion pour l'Afrique
Maria gère une plantation de café. Le pays est en pleine guerre civile entre les troupes gouvernementales et les rebelles. Malgré cela, Maria (Isabelle Huppert) veut rester dans "son" pays et poursuivre l'exploitation de sa plantation. Film très dur, souvent violent, peu de personnages sympathiques... Une grande Isabelle Huppert, un grand film !

Littérature              L'accent grave et l'accent aigu                                                                                                               Jean Tardieu
Jean Tardieu est un grand poète français né en 1903 et mort en 1995. Il est également l'auteur d'oeuvres en prose et de pièces de théâtre.
Les poèmes de ce recueil ont été écrits de 1976 à 1983 et édités dans la magnifique collection "Poésie/Gallimard.
Le poète est sous l'emprise d'une angoisse métaphysique et existentielle. Mais la poésie ne s'explique pas, comme la musique, elle se ressent. Alors régalez-vous avec "les caractères illisibles", "le clown et son alter ego", "Nouvelle énigme pour Oedipe"....                           
                                                       Vieil homme vieil homme
                                                       arbre à la dure écorce
                                                      de quels bourgeons es-tu capable encore ?
Philosophie                        Cosmos                                                                                                                                                    Michel Onfray
Michel Onfray est un philosophe français, créateur de l'université populaire de Caen, très populaire dans les médias et auteur de plus de quatre-vingt ouvrages.
Influencé à la fois par le matérialisme, l'épicurisme, l'anarchisme, les cyniques et Nietzsche.
Décadence se présente comme une "histoire" du monde vue à travers l'histoire des religions, essentiellement la religion chrétienne. Pour lui, les religions sont avant tout des outils de domination qui coupent les hommes de la réalité du monde.
"Une religion, c'est une secte qui a réussi".
Pour Michel Onfray, le religion chrétienne, c'est la haine des corps et de la chair, le mépris de la sexualité, une vierge qui enfante...
C'est la religion du pouvoir ("Tout pouvoir vient de Dieu" -Saint Paul-) dont s'est habilement emparé l'empereur romain Constantin pour asseoir définitivement son empire.
                                                                                                                                    Lire la suite...
Musique                    Stabat Mater                                                                                                                                       Rossini
Le Stabat Mater de Rossini a été créé à Paris en 1842.
Stabar Mater = la mère se tenait debout (près de son fils crucifié) est une oeuvre pour choeur, orchestre et quatre solistes (ténor, basse, soprano, mezzo-soprano). Rossini est avant tout un compositeur d'opéras (le barbier de Séville, la pie voleuse...) et cette oeuvre religieuse doit beaucoup au langage de l'opéra. L'orchestre n'y joue pas un rôle majeur, la vedette étant dévolue surtout aux solistes. Le choeur y présente des parties intéressantes comme ce magnifique "Quando corpus morietur".
L'oeuvre ne plonge pas dans une spiritualité et un mysticisme exacerbés mais la fin est vraiment très prenante.
Il existe de très bonnes versions enregistrées (l'auteur de ces lignes l'a entendu en concert) : Carlo Maria Giulini avec le Philarmonia Chorus et Orchestra par exemple.
Cinéma                      35 rhums                                                                                                                                  Claire Denis
Film de Claire Denis sorti en 2009
Lionel a élevé seul sa fille Joséphine. Des liens très forts se sont établis entre le père et la fille. Mais Joséphine est grande maintenant. Elle est étudiante. Le père est conducteur de RER. Joséphine tient le ménage. Le père voudrait bien qu'elle parte, qu'elle vive sa vie, mais sans le vouloir vraiment, la vie est si douce ainsi... Un jeune homme, Noé, vit lui aussi seul dans son appartement, proche de celui de Joséphine. C'est un film d'une grande sensibilité, où la vie semble s'écouler doucement. Tout est très simple dans ce milieu antillais très bien intégré, c'est la vie quotidienne de la classe moyenne dans ce nord-est de Paris. Très beau film, du Claire Denis quoi...
Cinéma               No country for old men                                                                                                                             Joel & Ethan Coen
Film américain sorti en 2007
Encore un film magnifique des frères Coen ! L'histoire se passe près de la frontière mexicaine. Llewelyn Moss découvre une malette pleine de dollars près de cadavres d'une bande de trafiquants de drogue. Il décide de garder cet argent. Mais ses véritables propriétaires ne l'entendent pas de cette oreille et envoie à ses trousses un tueur à gages psychopathe (et vraiment effrayant : Javier Bardem). Il y a aussi l'inévitable shérif avec son stetson.
Ce film a obtenu de nombreuses récompenses (oscars et golden globes...). Du grand, du beau cinéma américain.
Littérature           Les démons    (Les possédés)                                                                                                                                          Dostoievski
"Les démons" est un roman de Dostoievski paru en feuilleton en 1871/1872.
Roman ne semble pas un terme bien exact pour ce livre; il s'agit plutôt d'un voyage littéraire dans le monde si particulier de Dostoievski. Il ne s'y passe pas grand chose, ou plutôt une multitude de situations et de bribes d'évènements. De nombreux personnages interviennent et l'on s'y perd facilement. Le monde de Dostoievski, c'est un monde mystique, ou l'amour de la terre russe et de son peuple se mêle à une religion populaire et à un questionnement perpétuel sur le socialisme et la révolution. Bien sûr, l'aristocrate Nikolaï Stavroguine est secrètement marié à Maria Lébiadkine la malade mentale. Il y a aussi le forçat évadé Fedka qui erre la nuit dans la ville...
Il faut entrer avec passion dans ce monde de la Russie du 19è siècle et s'intéresser à la biographie de l'auteur (Dominique Arban : Dostoievski au Seuil) pour mieux comprendre ces pages foisonnantes. Dostoievski dont le père, médecin, alcoolique après la mort de sa femme, a été assassiné par ses serfs. Dostoievski le "torturé", le "romancier des fous"...
"Je suis passionné de mystères, je suis un imaginatif, un mystique..."
Littérature       My absolute darling                                                                                                                                              Gabriel Tallent
Premier roman d'un jeune auteur américain, un best seller dès sa parution aux Etats-Unis.
C'est un récit très dur, parfois presque insoutenable, au coeur d'une certaine Amérique profonde faite de violence, de nature exubérante et de fascination pour les armes à feu.
Julia, 14 ans, qu'on appelle Turtle (et Croquette pour son père) vit seule avec celui-ci en Californie dans une "maison" qui semble vraiment en très mauvais état. Ce père ne travaille pas, sa fille n'aime guère l'école et préfère démonter, nettoyer remonter des armes et faire des cartons. Ce père est extrêmement violent et va même jusqu'à violenter sa fille. Celle-ci lui appartient puisque c'est sa fille..
Il faudra que ce père aille au bout de sa violence pour que sa fille réagisse enfin.
Cinéma                Ladykillers                                                                                                                                                     Ethan & Joel Coen
Film des frères Coen sorti en 2004.
Film un peu loufoque et très drôle. De l'humour intelligent.
Dans l'état du Mississipi, le professeur Goldthwaite H. Dorr (Tom Hanks) loue une chambre dans la belle maison d'une veuve d'un certain âge, Mrs Munson (Irma P. Hall). En fait, ce distingué professeur aux manières exquises est le chef d'une bande de malfaiteurs qui veulent vider le coffre-fort du casino voisin. Pour cela, ils prétendent étre un orchestre baroque qui répète dans la cave de la maison de Mrs Munson. Mais ce qu'ils veulent, c'est creuser un tunnel de cette cave jusqu'à la salle du coffre du casino. Et s'en suivent tout un tas d'événements tous plus rocambolesques les uns que les autres...
Beaucoup de gospel dans la bande-son. Prix du jury à Cannes en 2004 pour Irma P. Hall.
Cinéma                  Le miroir                                                                                                                                                                Jafar Panahi
Film iranien de Jafar Panahi sorti en 1997.
Avec "le miroir", nous entrons dans ce monde si particulier du cinéma iranien.
Mina est une petite fille de 6/7 ans que sa mère doit attendre à la sortie de l'école, comme elle le fait tous les jours. Mais ce jour-là, la maman n'est pas là. Et Mina se retrouve livrée à elle-même, seule sur le trottoir de l'immense Téhéran. Elle se sent capable de rentrer chez elle toute seule. Elle se perd dans la ville, de bus en bus, rencontrant une multitude de personnes... (Beaux portraits de la population urbaine modeste de Téhéran).
On peut y voir une critique de la condition féminine en Iran, une réflexion sur la liberté (Jafar Panahi est obligé de tourner clandestinement dans son pays), mais c'est surtout une magnifique petite "actrice", qui finit d'ailleurs par en avoir assez de ce tournage et décide de réellement rentrer seule chez elle. L'équipe du film la suivant et la filmant alors à son insu.
Cinéma              Hiroshima mon amour                                                                                                                                                Alain Resnais
Film franco-japonais d'Alain Resnais sorti en 1959.
Ce qui avait sans doute beaucoup plus de signification et d'impact à l'époque de sa sortie : horreurs d'Hiroshima et de la bombe atomique, femmes tondues à la Libération, scènes d'amour physique très "réalistes....
A notre époque, on est plus "habitué à tout cela...
Le début du film est un peu "longuet" et le film entier fait très "nouvelle vague", un peu trop parfois. Les deux acteurs sont excellents (Emmanuelle Riva et Eiji Okada). Ce très beau film d'amour aurait pu se passer dans n'importe quelle ville, Hiroshima n'apportant pas grand chose. La France des années 50 dans une petite ville française (Nevers) est baignée dans beaucoup de nostalgie, avec des images noir et blanc très belles.
L'histoire ? "Elle", actrice française en tournage à Hiroshime, rencontre "Lui", un architecte japonais qui devient son amant et son confident...