Culture-Passion
CINEMA 5
Cédric Kahn              La prière
Film français de Cédric Kahn sorti en 2018
Un film très émouvant racontant l'histoire d'un jeune drogué qui réussit à s'en sortir.
Thomas est un jeune drogué qui rejoint une communauté d'anciens jeunes drogués qui propose un changement de vie radical : pas de sorties, pas d'alcool, pas de télévision, pas de filles, un dur travail à l'extérieur. Mais aussi la prière (communauté catholique). L'acteur principak, Anthony Bajon, est remarquable, ainsi que tous les autres interprètes. Ce qui un peu dérangeant, c'est que ces jeunes remplacent leur "béquille" drogue par une autre "béquille" : la religion.
Stanley Kubrick        Barry Lyndon

Film de Stanley Kubrick sorti en 1975
Ce film est d'une grande beauté visuelle, essentiellement dans sa première partie où l'on voit des soldats anglais puis prussiens se faire la guerre dans de splendides uniformes du XVIIIè siècle. Et c'est à peu près tout.... L'histoire n'a pas un grand intérêt et le film, malgré quatre récompenses aux Oscars du cinéma, a connu un échec commercial dans les pays anglo-saxons.
C'est l'histoire d'un jeune irlandais très pauvre qui se trouve enrôlé plus ou moins de force dans l'armée anglaise, puis dans l'armée prussienne. Il épousera ensuite une riche aristocrate ....
Un film pour passer un moment agréable sans se prendre la tête.

François Truffaut        La nuit américaine
Film de François Truffaut sorti en 1973
C'est un film sur le tournage d'un film.... François Truffauit lui-même joue le rôle du réalisateur de ce film tourné aux Studios de la Victorine à Nice.
Mais tout est un peu confus (il paraît que c'est voulu, pour mélanger la vie réelle et la vie dans un film...). Les acteurs sont bons : Jean-Pierre Léaud bien sûr qui donne le "ton" Truffaut , Jacqueline Bisset, Nathalie Baye, Jean-François Stévenin....
Mais surtout Bernard Menez qui me paraît remarquable et sauve un peu ce film d'un certain ennui... mortel.
Intéressant pour quelqu'un qui s'intéresse à la réalisation pratique d'un film : décors, fausse neige, etc...
Luchino Visconti           Senso
Film de Luchino Visconti sorti en 1954
Que c'est beau un film de Visconti, si proche d'un opéra...
L'histoire se passe en 1866 à Venise, alors sous contrôle autrichien, avant que l'Italie soit unifiée et indépendante. Franz Mahler est un bel officier de l'armée autrichienne et bien qu'il soit plutôt un ennemi pour elle, la belle comtesse Serpieri en tombe follement amoureuse. Mais le beau Franz n'est qu'un noceur...
Une très belle histoire d'amour qui se déroule à Venise et à Vérone, avec de très beaux costumes (les officiers autrichiens), des décors merveilleux, d'innombrables figurants.
Andrzej Wajda           Katyn
Film polonais d'Andrzej Wajda sorti en France en 2009.
L'on pourrait presque qualifier ce film de "document historique" puisqu'il retrace l'histoire du massacre de Katyn vécu par le peuple polonais.
En 1939, la pauvre Pologne se trouve à la fois envahie par les Allemands d'Hitler et les Russes de Staline. Au printemps 1940, les Russes exécutent plus de 20000 officiers et résistants polonais dans la forêt de Katyn. En 1941, les Allemands découvrent ces charniers.
Le film montre ce drame de Katyn du point de vue des Polonais sous le régime communiste, qui mettra bien sûr ce massacre sur le dos des Allemands...
Byambasuren Davaa     L'histoire du chameau qui pleure
Film Mongolo-allemand sorti en 2003
Magnifique film, très simple et très émouvant. Au printemps, dans le désert de Gobi en Mongolie, une chamelle donne naissance à un petit tout blanc. Mais elle-ci le rejette et ne veut pas le laisser téter. La famille se désole et essaie de nourrir le petit au biberon. Mais le petit recherche désespérement la protection de sa mère.
Chez les nomades de Mongolie, une coutume existe : quand un chameau a de gros problèmes, on peut le guérir en lui faisant écouter de la musique, de la vièle à tête de cheval (du morin khuur). Le joueur de morin khuur va-t-il réussir à retéblir l'affection entre la maman chamelle et son petit ?
Koji Fukada          Harmonium
Film japonais de Köji Fukada sorti en 2016. Prix du jury au Festival de Cannes 2016.
Toshio et sa femme Akié ont une petite fille de dix ans, Hotaru, qui apprend à jouer de l'harmonium. Un beau jour, un homme, Yasaka, ancienne connaissance de Toshio, se présente à son atelier. Celui-ci l'embauche aussitôt et lui offre une chambre dans sa propre maison. Yasaka s'intègre de plus en plus dans la vie de la famille : il enseigne l'harmonium à la fillette et tente de séduire Akié. Il semble presque imperceptiblement imposer sa volonté au père de famille. Que s'est-il donc passé autrefois entre ces deux hommes ?
Thriller psychologique amplifié par cette retenue et cette politesse purement japonaises.
François Truffaut          Le dernier métro
Film français de François Truffaut sorti en 1980. Ce film a obtenu de nombreux oscars : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur acteur (G. Depardieu), meilleure actrice (C. Deneuve).
Pendant la dernière guerre, le théâtre Montmartre, à Paris, est dirigé par Marion Steiner (Catherine Deneuve), son mari et directeur en titre, Lucas Steiner, juif, ayant été obligé de quitter la France. Au long des répétitions, celle-ci tombe amoureuse du jeune premier qui vient d'être engagé, Bernard Granger (Gérard Depardieu). Mais Lucas Steiner est resté en France, il vit caché dans les caves du théâtre.
Un grand Depardieu et d'excellents seconds rôles.
Miklos Jancso          Cantate
Film hongrois sorti en 1963, en noir et blanc. Considéré comme une oeuvre majeure de la nouvelle vague venu des pays de l'Est.
Ambrus est un jeune chirurgien plein d'avenir. Mais un vieux professeur lui est préféré pour réaliser une opération du coeur compliquée. Cela déclenche en lui une crise existentielle qu'il essaie de résoudre en fréquentant un cercle amical d'amis artistes. Se trouvant également dans une impasse amoureuse, il décide de retrouver son village natal où vit encore son père afin d'essayer de se ressourcer. Un très bon film, avec parfois quelques longueurs. A découvrir...
Didier Martiny          A demain
Film français de Didier Martiny, sorti en 1992.
Voici un film sans prétention, divertissant mais bien loin d'être niais. Pierre est un petit garçon de huit ans qui vit à Paris dans un vieil appartement où sont réunies quatre générations, tous "plus ou moins médecins" : l'arrière grand-mère, les grands-parents (le grand-père étant un professeur de médecine un peu bizarre), le père, médecin, la mère, le Pierre et sa petite soeur. La vie farfelue de tous ces gens est racontée et commentée par le petit Pierre (Laurent Lavergne).
Jeanne Moreau, dans un rôle inhabituel et surtout FRançois Cluzet, sont excellents.
David Volach          My father, my lord
Film israélien, sorti en France en 2008.
Menahem est un petit garçon de dix ans qui vit dans une famille juive orthodoxe. Son père est rabin et traîne son fils dans toutes les prières, les cérémonies, l'école religieuse, la synagogue.... Toute l'absurdité de la religion !
Et pourtant, un jour, ce petit Menahem se noit.... dans la mer morte, pendant que son père prie au lieu de veiller sur son fils.
Film très calme, poétique, au rythme lent, sans beaucoup de dialogues, qui peut faire beaucoup réfléchir sur les dérives religieuses.
François Truffaut          Vivement Dimanche
Film français sorti en 1983, en noir et blanc.
Un film policier de Truffaut ! Qui ne semble pas une réussite, bien que soutenu par deux merveilleux acteurs, Jean-Louis Trintignant et Fanny Ardant. L'histoire est un peu compliquée et l'on s'y perd parfois. Julien Vercel es agent immobilier dans un ville du sud-est (lugubre...), que l'on suppose sur la Côte d'Azur. SA secrétaire, Barbara (Fanny Ardant) va l'aider à se tirer d'affaire alors qu'il est accusé de deux meurtres. Tout cela reste un peu confus.
Philippe Laïk          Le voyage de la veuve

Film français (téléfilm) sorti en 2008.
L'histoire (vraie) se passe pendant la guerre de 1914-1918). La Belgique a un condamné à mort à exécuter, mais ni la guillotine (la veuve) ni le bourreau belges ne sontt disonibles. Alors la Belgique demande à la France de lui prêter guillotine et bourreau. C'est le voyage de cette guillotine à travers l'est de la France en pleine bataille de la Somme que présente le film. Film magnifique, avec des acteurs formidables bien que peu connus. De nombreuses questions se trouvent ainsi posées : la guerre, la peine de mort....

Claude Pinoteau          La gifle
Film franco-italien de Claude Pinoteau sorti en 1974.
Jean Douélan (Lino Ventura), professeur au lycée Louis le grand élève seul sa fille Isabelle (Isabelle Adjani), étudiante en première année de médecine. Mais celle-ci désire quitter le domicile paternel pour vivre avec son petit ami (Francis Perrin). Le père n'est pas d'accord (d'où "la gifle").
Un très beau film avec une brochette de grands acteurs (Annie Girardot, Nathalie Baye...). La seconde partie est plus "légère", du style comédie à la française..
Cinéma   1   2    3    4    6
Retour page d'accueil du site