Littérature   Cinéma   Peinture   Photographie   Musique   Philosophie

Culture-passion, le site culturel d'un "honnête homme", tel qu'on l'entendait au XVIIe siècle

Vous y trouverez une présentation critique de nombreux films et livres ainsi que des articles sur des photographes, des peintres, des philosophes, et des oeuvres musicales classiques.

Nouveautés :

Cinéma              Le village des damnés                                                                                                                                            Wolf Rilla     

Film de science fiction (ou fantastique) britannique sorti en 1960, en noir et blanc.
Très bon film fantastique qui fera passer un excellent moment à tous ceux qui le regarderont.. L'histoire se passe dans un charmant village anglais, Midwich. Un beau jour, tous les habitants du village (et les animaux) tombent inconscients, comme morts, et le demeurent pendant plusieurs heures. Quelques mois plus tard, toutes les femmes en âge de procréer se retrouvent enceintes et accouchent bientôt, le même jour, d'enfants blonds aux yeux étranges. Ces enfants se révèlent très vite extrêmement intelligents pour leur âge. Ils semblent posséder aussi des pouvoirs étranges. Ce qu'un seul apprend, tous les autres le savent...

Littérature              Lettre d'une inconnue                                                                                                                                 Stefan Zweig

Stefan Zweig est un grand auteur autrichien né en 1881 à Vienne.
Lettre d'une inconnue est une nouvelle publiée en 1922, une nouvelle magnifique et poignante autant qu'étrange.
Un célèbre écrivain emménage dans l'appartement voisin de celui de cette "inconnue", alors très jeune adolescente de treize ans. Celle-ci ne cesse de l'admirer puis rapidement d'en tomber amoureuse. Mais bientôt, la jeune fille doit quitter Vienne pour suivre sa mère à Innsbruck. Elle ne cesse de penser à son idole. A dix-huit ans, libre, elle revient à Vienne.
Cette nouvelle est la lettre qu'elle envoie à cet homme où elle lui raconte tout avant de mourir. Sublime passion, texte splendide et émouvant.

Littérature                   Les frères Karamazov                                                                                                                                   Dostoievski
Ce roman est paru en livre en 1880.
Nous entrons avec ce livre dans le monde de Dovstoieski, un monde compliqué, tourmenté, violent...
C'est l'histoire de la vie des trois fils de Fiodor Pavlovitch Karamazov, un homme vulgaire. Le plus jeune, Alexeï, est tourmenté par la foi. Pour le deuxième fils, Yvan, Dieu n'existe pas, alors tout doit être permis. L'aïné, Dmitri se partage entre le vice et la vertu, et vit souvent en débauché.. Le père et le fils Dmitri sont amoureux de la même femme, Grouchenka.
Il y a aussi l'écolier Ilioucha, un des rares personnages sympathique de l'oeuvre.
Un beau jour, le père est tué, semble-t-il pour lui voler son argent. Tout désigne le fils Dmitri comme l'auteur de ce crime; mais est-ce vraiement lui ? Ce livre est une montagne et il faut parfois noter les noms des personnages sur une feuille pour s'y retrouver.
Musique                    Stabat Mater                                                                                                                                       Rossini
Le Stabat Mater de Rossini a été créé à Paris en 1842.
Stabar Mater = la mère se tenait debout (près de son fils crucifié) est une oeuvre pour choeur, orchestre et quatre solistes (ténor, basse, soprano, mezzo-soprano). Rossini est avant tout un compositeur d'opéras (le barbier de Séville, la pie voleuse...) et cette oeuvre religieuse doit beaucoup au langage de l'opéra. L'orchestre n'y joue pas un rôle majeur, la vedette étant dévolue surtout aux solistes. Le choeur y présente des parties intéressantes comme ce magnifique "Quando corpus morietur".
L'oeuvre ne plonge pas dans une spiritualité et un mysticisme exacerbés mais la fin est vraiment très prenante.
Il existe de très bonnes versions enregistrées (l'auteur de ces lignes l'a entendu en concert) : Carlo Maria Giulini avec le Philarmonia Chorus et Orchestra par exemple.
Cinéma       Le Christ s'est arrêté à Eboli                                                                                                                Francesco Rossi
Film italien (franco-italien) de Francesco Rossi sorti en 1979.
Adaptation du roman du même nom de Carlo Levi. Splendide film tourné dans les paysages désolés de la région du Basilicate et dans le village irréel de Craco.
L'histoire se passe pendant la période fasciste en Italie (1935). Un médecin artiste (Gian Maria Volontè), écrivain antifasciste, est assigné à résidence à Gagliano, un village loin de tout, où les hommes vivent encore presque comme au Moyen-Age. Eboli est cette gare terminus à partir de laquelle on entre dans une région totalement à l'écard du monde. Le Christ lui-même ne serait pas aller plus loin qu'Eboli....
Levi, le médecin proscrit, le citadin de Turin, va découvrir la vie de ce village et de ses habitants. Tout est merveilleux dans ce film : les hommes, les femmes, les enfants, l'intérieur des maisons.... Un enchantement !
Cinéma              La dolce vita                                                                                                                                                       Federico Fellini
La dolce vita (la douceur de vivre) est un film italien (franco-italien) de Federico Fellini sorti en 1960. Il a obtenu la Palme d'Or à Cannes en 1962.
Ce film est considéré comme un classique du cinéma et c'est la raison principale de son intérêt.
Il est l'image du miracle économique italien de la fin des années 1950. Le film a pour cadre le milieu bourgeois de Rome. IL se compose d'une série de sept petits "épisodes" et raconte les aventures souvent amoureuses d'un journaliste, Marcello Rubini (Marcello Mastroianni) dans la ville de Rome, courses folles en voitures, soirées et nuits décadentes, critique acerbe bien qu'indirecte de la religion (statue du Christ promenée dans les airs attachée à un hélicoptère, faux miracle...), tout ceci dans une société oisive et débauchée, ce qui lui a valu entre ordre d'être un objet de scandale à sa sortie.
Littérature          Le chef d'oeuvre inconnu                                                                                                                                                Balzac
Courte nouvelle de Balzac parue en 1831, qui ravira les amateurs d'art et ceux qui se posent la question : "Qu'est-ce que l'art ?"
On y trouve trois peintres, dont le jeune Nicolas Poussin, encore inconnu, qui vient d'arriver à Paris, ainsi que le flamand Porbus.
Voici l'Incipit du livre : "Vers la fin de l'année 1612, par une froide matinée de décembre, un jeune homme dont le vêtement était de très mince apparence, se promenait devant la porte d'une maison située rue des Grands-Augustins, à Paris."
Et là, il va rencontrer le vieux maître Frenhofer qui possède l'art de rendre presque vivants les modèles qu'il peint.
Nicolas Poussin proposera au vieux maître de faire poser pour lui la femme qu'il aime, la très belle Gillette. En échange, Frenhofer acceptera de faire admirer à ses visiteurs le tableau sur lequel il travaille depuis dix ans : La Belle Noiseuse.
                                         "La mission de l'art n'est pas de copier la nature, mais de l'exprimer"
Littérature       Ni d'Eve ni d'Adam                                                                                                                                           Amélie Nothomb
Ni d'Eve ni d'Adam est le seizième roman d'Amélie Nothomb, auteur prolixe qui publie un roman par an.
Roman assez court, plutôt autobiographique bien que chez Amélie Nothomb la vérité se mélange souvent avec la fiction. La lecture en est facile et fera passer quelques heures agréables.
Après une petite enfance passée au Japon, l'héroïne (Amélie elle-même) y retourne pour apprendre le japonais et entrer dans une grande entreprise niponne. Elle y rencontre un jeune japonais, Rinri qui veut prendre des cours de français. Rinri va s'éprendre bien vite de sa jeune "maîtresse" (de français...).
Excellent ouvrage également pour découvrir la vie et les moeurs du Japon contemporain.
Cinéma                Breaking the waves                                                                                                                                           Lars Von Trier
Film danois de Lars Von Trier sorti en 1996. Grand Prix au festival de Cannes 1996.
Breakink the waves = briser les vagues. C'est l'héroïne du film, Bess, qui va briser les vagues du conformisme, peut-être jusqu'aux limites de la "simplicité d'esprit", de la folie même, de la sainteté...?
Bess, femme enfant (merveilleuse Emily Watson), vit dans un village très "puritain" au nord de l'Ecosse. Elle va épouser Jan, qui travaille sur une plate-forme pétrolière. C'est bien sûr le grand amour, l'amour-passion. Mais Jan va se blesser gravement sur sa plate-forme et se retrouve complètement paralysé.
Film à la fois grandiose et austère, où le carcan de la religion joue un grand rôle.
Littérature                 La métamorphose                                                                                                                                                        Kafka
Célèbre nouvelle de Franz Kafka écrite en 1912 et publiée en 1915.
Cette courte nouvelle est une très bonne introduction à l'oeuvre de Kafka.
Un beau matin, Gregor Samsa essaie de se lever pour aller au travail. Mais durant la nuit, il s'est métamorphosé en un hideux insecte, un énorme cancrelat. Sa famille l'enferme dans sa chambre, afin que nul se sache qu'elle héberge un tel monstre. Seule sa soeur continue à le nourrir. Gregor essaie de nier cette métamorphose, tente de vivre et de penser comme s'il était encore un être humain.
C'est le thème de la solitude, du désespoir, de l'absurde dans une atmosphère sinistre, comme ces horribles cochemards d'où l'on ne peut sortir.
Cinéma              La pianiste                                                                                                                                                                Michael Haneke
Film franco-autrichien de Michael Haneke sorti en 2001. Le film a obtenu le grand prix du jury au festival de Cannes en 2001, ainsi que le prix d'interprétation masculine pour Benoît Magimel et le prix d'interprétation féminine pour Isabelle Huppert.
L''héroïne, Erika Kohut, professeur de piano reconnue et admirée au Conservatoire de Vienne, souffre en fait d'une profonde névrose sexuelle. Un de ses élèves, le beau Walter Klemmer (Benoît Magimel, tombe amoureux de son professeur. Celle-ci va alors essayer de l'entraîner dans ses délires masochistes.
Film psychologiquement très dur où seule la musique divine de Schubert apporte un peu d'air frais.
A noter la belle prestation d'Annie Girardot dans le rôle de la mère d'Erika.
Littérature             Le Procès                                                                                                                                                  Kafka
Deuxième grande oeuvre de Kafka, le Procès, paru en 1925, est un roman posthume de l'écrivain pragois. Nous sommes encore dans cette atmosphère absurde et sinistre, en plein cauchemard.
Joseph K, fondé de pouvoir dans une grande banque, est arrêté chez lui un matin. Il ne sait pas pourquoi, et ne le saura jamais. Mais est-il vraiment "arrêté" puisqu'il reste libre et continue sa vie comme avant. Il doit juste se présenter au tribunal pour être interroger, mais sans qu'on lui précise l'heure et le lieu. Ayant fini par s'y rendre, il y rencontre d'autres "prévenus", dont certains attendent depuis des années des nouvelles de leurs "affaires". Joseph K va prendre un avocat qui le reçoit... dans son lit. Le sujet principal du roman semble être la bureaucratie, une bureaucratie du style anciens "pays communistes". Mais bien d'autres interprétations en ont été données.
         Mail :   webmaster@culture-passion.fr